Le risque inondation

Le bassin versant du Vistre est particulièrement exposé au risque inondation. En cas de crue majeure, l’inondation toucherait environ :

Cartographie de l’aléa moyen © Mayane, 2020

Un climat propice aux inondations

Le climat méditerranéen est caractérisé par des étés chauds et secs, des hivers doux et des automnes et printemps humides. La plupart des inondations ayant marqué le territoire sont dues à des événements pluviométriques intenses : les épisodes méditerranéens.

Ces derniers se produisent principalement en début d’automne, lorsque les masses d’air chaud et humide en provenance de la mer Méditerranée rencontrent les masses d’air froid et sec en provenance du nord. Des nuages chargés d’air humide, appelés cumulonimbus, se forment alors. Pouvant atteindre plusieurs kilomètres de haut, ces nuages peuvent provoquer de violents orages et déverser en seulement quelques heures, ou quelques jours, l’équivalent de plusieurs mois de précipitations.