Réduire la vulnérabilité

Le territoire du bassin versant du Vistre est fortement soumis au risque inondation. Les différents aménagements hydrauliques prévus dans le PAPI 3 ou déjà réalisés dans les programmes précédents permettent de réduire ce risque mais ne pourront jamais totalement le supprimer. Ainsi, il est important d’apprendre à vivre avec le risque inondation, de s’adapter et de se préparer à y faire face. C’est l’objet des premiers axes d’un PAPI.

Sensibiliser et éduquer

Les actions d’information et de sensibilisation du grand public et des acteurs locaux jouent un rôle important dans la réduction de la vulnérabilité d’un territoire. Ainsi informée des risques auxquels elle pourrait être confrontée, la population est mieux préparée à y faire face.

Un des objectifs du PAPI 3 Vistre est de mener une démarche ambitieuse de sensibilisation des acteurs du territoire, adaptée à leur perception et leurs besoins. Cet objectif sera atteint par la mise en œuvre d’une dizaine d’actions :

  • la création et la diffusion d’outils : animation d’un site dédié au PAPI, déploiement d’outils d’information, de communication et de sensibilisation adaptés au grand public, ou encore création d’outils de valorisation des nombreux repères de crue implantés sur le territoire, etc.,
  • la poursuite d’actions déjà engagées : la mise en œuvre d’un programme d’éducation au risque inondation territorial auprès des scolaires, la révision ou l’élaboration des Documents d’Information Communaux sur les Risques Majeurs, le développement de l’observatoire départemental NOE, l’organisation de journées techniques de prévention des inondations à destination des élus et des agents territoriaux du bassin versant du Vistre, etc.

Surveiller, prévoir et alerter

Les territoires méditerranéens sont exposés à des épisodes de pluies intenses pouvant conduire à des crues soudaines et difficilement prévisibles. De ce fait, la surveillance hydrométéorologique, c’est-à-dire la surveillance de l’évolution du niveau des cours d’eau et des prévisions météorologiques, représente la base d’une gestion efficace d’une inondation. La prévision d’une forte crue doit pouvoir entrainer le déploiement d’un système d’alerte des différents acteurs compétents et de la population puis la mise en place des dispositifs de gestion de la crise.

Le PAPI 3 Vistre comprend 14 actions permettant d’optimiser les outils de surveillance, de prévision et d’alerte indispensables à la gestion d’une inondation sur le territoire, dont :

  • la mise en place d’un système de supervision et de prévision des crues torrentielles s’appuyant sur la structure technique du dispositif ESPADA de la ville de Nîmes,
  • l’accompagnement des communes à la gestion de crise à travers notamment : la formation des acteurs à l’utilisation d’outil de veille hydrométéorologique, La révision et amélioration des Plans Communaux de Sauvegarde (PCS) ou l’animation d’exercice de gestion de crise inondation.

Réduire la vulnérabilité

Le bâti représente un enjeu important lorsqu’il est question de risque inondation sur un territoire. Un aménagement du territoire prenant en compte le risque et des bâtiments équipés pour y faire face permet de réduire les dégâts humains, matériels et financiers en cas d’inondation. De nombreuses actions ont été initiées lors des programmes précédents comme par exemple, les dispositifs ALABRI (Nîm’ALABRI, Vauvert’ALABRI et Vistr’ALABRI). Les actions du PAPI 3 Vistre vont, ainsi, s’inscrire dans la continuité de ces programmes à travers :

  • la poursuite et le déploiement de démarches de réduction de la vulnérabilité (diagnostics, mises en oeuvre de mesures de mitigation) auprès de différents types d’enjeux : les bâtis à usage d’habitation, les activités économiques ou agricoles, les établissements sensibles prioritaires (écoles, maisons de retraite, établissements hospitaliers), les bâtiments publics,
  • le financement de travaux préconisés suite à un diagnostic inondation.
  • La réduction de la vulnérabilité passera également par une meilleure maîtrise de l’aménagement du territoire en zone inondable (révision du PPRi du Cailar), de la gestion des eaux pluviales (élaboration de zonages pluviaux) et de la réponse à apporter aux projets d’urbanisme en zone inondable en lien avec le respect de la réglementation des PPRI.

PPRI zonage réglementaire
Urbanisme – Rénovation Hoche / Sernam © Ville de Nîmes